fruit défendu
étymologie
 Composé de fruit et de défendu.
2. Le pommier est le fruit le plus souvent cité dans les textes religieux comme arbre du jardin d’Eden.

locution nominale


fruit défendu \fʁɥi de.fɑ̃.dy\ masculin

  1. (religion) (Au singulier) Fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal planté au milieu du paradis terrestre.
    • Goûter au fruit défendu.
  2. (Par extension) La pomme.
    • Les Français, eux, continuent de croquer à belles dents dans le fruit défendu. Il reste le plus consommé dans l’Hexagone, écrasant la banane, en position de challenger. (« La pomme polonaise en fait des tonnes… »)
  3. (Figuré) (Par analogie) Objet d’un plaisir immoral ou illicite.
    • Mais elle serait rentrée horriblement maussade si Maxime n’avait eu l’idée de lui faire goûter au fruit défendu. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Elle était venue, l’heure des belles décisions troubles et des fruits défendus. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)

traductions
  • allemand: verbotene Frucht féminin
  • anglais : forbidden fruit
  • italien : frutto proibito
  • russe : запретный плод masculin



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.002
Dictionnaire Français