géniteur
étymologie
(XIIe siècle) Du latin genitor.

nom

SingulierPluriel
géniteurgéniteurs

géniteur \ʒe.ni.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : génitrice)

  1. Celui qui engendre ; père.
    • Mais il existe des sociétés où le géniteur n’entretient aucune relation sociale, juridique ou affective avec ses enfants. (Edouard Etsio, Congo 2000 : état des lieux, page 59)
    • Contrairement à ses frères, Joseph Antoine l’aîné, Vincent et Nicolas, les deux puînés, qui marchaient dans les pas de leur géniteur, Michele ne se voyait pas toute sa vie garder les chèvres et les mulets, […]. (Gérard de Cortanze, Banditi, Albin Michel, 2004, page 33)
    • (Figuré)Telle Cordélia, la fille insolente de Lear, Martine Vassal, candidate d’une certaine continuité, a pris une distance ostensible envers son géniteur politique. «Je ne suis pas son héritière», dit-elle, reniant en apparence une longue carrière dans les allées tortueuses du gaudinisme triomphant. (La lettre politique de Laurent Joffrin : Marseille, le roi Lear et la reine des neiges, le 12 mars 2020, dans Libération.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français