gabion
étymologie
De l’italien gabbione dérivé de l’italien gabbia.

nom

SingulierPluriel
gabiongabions

gabion \ɡa.bjɔ̃\ masculin

  1. (militaire) Sorte de panier sans fond de forme cubique, ou cylindrique, qu’on remplit de terre et dont on se sert dans les sièges pour mettre à couvert les travailleurs, les soldats, etc.
    • Nous étions à peine installés dans notre trou, et je me rasais, mon miroir posé sur un gabion, quand le lieutenant J. me donna l'ordre de partir aussitôt avec l'équipe […]. (Alain, Souvenirs de guerre, page 120, Hartmann, 1937)
  2. (analogie) (génie civil) Sorte de casier constitué de solides fils de fer tressés ou soudés et contenant des pierres. Nommé parfois aussi crib.
    • Habituellement utilisé dans le génie civil, le gabion arrive en force dans nos jardins et pour cause ! Pratique, facile à mettre en œuvre et esthétique, il constitue un aménagement de choix modulable à souhait ! ([http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/gabion,1921.html?utm_campaign=ML358&utm_medium=email&utm_source=mj le gabion au jardin])
  3. (analogie) Grosse personne mal habillée.
    • C’était Madame Voblat, un gabion de suif, une bombance de chairs mal retenue par les douves d’un corset. (Joris-Karl Huysmans, Les Sœurs Vantard, 1879)'
  4. (analogie) Mode de bobinage utilisé en radioélectricité et rappelant la forme du panier.
  5. (chasse) Petite hutte destinée à se cacher pour chasser le gibier d'eau.
  6. Panier rustique qui était utilisé pour le transport de la terre ou du fumier.
  7. (sylviculture) Dispositif analogue entourant le pied d’un arbre, destiné à le protéger des chocs.
    • Aux tilleuls succédèrent des peupliers protégés dans le bas de leurs fûts par des gabions d’osier tressé. (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 326)

traductions
  • italien : gabbione



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français