gager
étymologie
De gage ou de l’ancien français guagier issu de guage dérivant de wage issu du francique waddi via le latin vulgaire wadiare venant de wadium venant du proto-germanique wadja (« gage » ) venant de l'indo-européen wedʰ-.

verbe

gager \ɡa.ʒe\ transitif conjugaison

  1. (ellipse) et (familier) Parier, exprimer un simple avis
    • Gage que si, gage que non, je gage que si, je gage que non.
  2. (vieilli) Déposer quelque chose comme gage qui sera attribué au gagnant dans une contestation.
    • Gager avec quelqu’un, contre quelqu’un.
  3. (vieilli) Payer par an, par mois pour un service domestique ou autre.
    • Dès sa première communion, gagé par l'un ou par l'autre, […], il était sans l'avoir appris devenu habille à menuiser, à charronner, à réparer un coutre, à ferrer un cheval. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 10)
    • C’est un homme que j’ai gagé pour cela.
    • Il semble qu’il soit gagé pour faire telle chose. Il semble qu’il soit payé pour cela.

Gager
nom propre

Gager

  1. (Géographie) Commune d’Allemagne, située dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français