galéjade
étymologie
Emprunté à l'occitan galejada voir galéjer, -ade.

nom

SingulierPluriel
galéjadegaléjades

galéjade \ɡa.le.ʒad\ féminin

  1. (familier) (Provence) Façon exagérée et plaisante de raconter une aventure ou de peindre les choses.
    • C’était un Marseillais qui ne parlait que de la Canebière, du cabanon, d’Olive, de Marius, de pêche à la rascasse. On l’aurait laissé faire, il eût entremêlé "L’Internationale" de galéjades. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • ''[…] et ce fut le départ pour la « Gare de l’Est »./>Cette « gare » n’était rien d’autre que le terminus souterrain d’un tramway, et son nom même était une galéjade. (Marcel Pagnol, Le château de ma mère'', 1958, collection Le Livre de Poche, page 204)

    • Nous allions témoigner en faveur de Pétugue, et sur la place du village, en jurant « croix de bois croix de fer », nous pourrions réhabiliter ce martyr de la galéjade, qui nous serrerait sur son cœur en pleurant. (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 226-227)
    • Il n’y a qu’à Marseille qu’on peut faire d’un mouvement syndical une grosse galéjade ! (Jean-Pierre Foucault, Les cigales sont de retour, 2006)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français