ganglion
étymologie
Du latin ganglion.

nom

SingulierPluriel
ganglionganglions

ganglion \ɡɑ̃.ɡli.jɔ̃\ masculin

  1. (anatomie) Quelqu’un des divers organes qui ont l’apparence de petits pelotons ou de nœuds et qui remplissent diverses fonctions suivant la partie du corps où ils se trouvent.
    • L’inflammation consécutive peut en même temps, déterminer le gonflement des ganglions sous-glossiens. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Les lésions de la fièvre typhoïde intéressent l'appareil lymphatique, depuis le tissu lymphoïde intestinal (follicules clos et plaques de Peyer) jusqu'aux ganglions mésentériques et à la rate. (Jules Guiard, Les Parasites inoculateurs de maladies, Paris : Flammarion, 1918, p.295)
    • Seize jours après l'injection, les ganglions prépectoraux sont encore les seuls où le carmin soit visible à l'œil nu, mais on le retrouve, au microscope, dans les ganglions œsophagiens et bronchiques. (Comptes rendus hebdomadaires des séances et mémoires de la Société de biologie, G. Masson, 1907, vol.62, page 349)
  2. (Médecine) Petite tumeur globuleuse, dure, indolente, développée sur le trajet des tendons.
  3. (Par analogie) Sorte d'excroissance.
    • Non seulement la municipalité de New York était faible et disposait d’une police insuffisante, mais la destruction de l’Hôtel de Ville, de l’Hôtel des Postes et d’autres ganglions centraux avait irrémédiablement compromis toute coopération entre les divers organes de l’État. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 237 de l’éd. de 1921)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français