garance
étymologie
De l’ancien français warance, du latin médiéval warentia « teinture écarlate » (VIIe siècle, capitulaire De Villis), altération du frk wrattia, issu du germanique commun wratjōn [1], duquel procèdent aussi le vieil anglais wrætte, vieux haut allemand rezza.

nom

SingulierPluriel
garancegarances

garance \ɡa.ʁɑ̃s\ féminin

  1. (plantes) Plante herbacée à feuilles verticillées, lancéolées et accrocheuses, et à fruits charnus, dont une variété, la garance des teinturiers (Rubia tinctorum), fournit une matière colorante rouge.
  2. (plantes) Variété tinctoriale de cette plante, synonyme de garance des teinturiers (espèce de plantes).
    • Par surcroît, la garance, devant la concurrence écrasante de l’alizarine artificielle, a perdu 60 % de sa valeur et ne rémunère plus ses frais de culture; […]. (La ramie, nouveau textile soyeux: communication présentée à la Société des sciences industrielles de Lyon, dans la séance du 14 février 1877, par M. Léger, Lyon : Imprimerie Storck, 1877, page 4)
    • La garance est une plante de couleur vert clair aux feuilles effilées, rugueuses et collantes. (Karin Delaunay-Delfs, Teintures naturelles: Plus de 130 recettes expérimentées et partagées, 2012)
  3. (Par extension) Couleur rouge vif que l’on tire de la plante du même nom.
    • Une étoffe teinte en garance.
    • Le jeune homme bouleversait toute une pile de vêtements posée sur les rayons d’une armoire et finissait par atteindre le pantalon de garance qu’il devait revêtir pour arriver en tenue à sa nouvelle garnison. (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 1022)
    • Un dur sur la besogne, son garçon ; il posait la garance et les épaulettes, et, en arrivant sur le champ, il s’y mettait plus fort que personne. (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 173.)

traductions
traductions
  • allemand : Färberröte
  • anglais : madder

adjectif

garance \ɡa.ʁɑ̃s\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Qui a la couleur de la garance.#EE1010
    • Les chasseurs alpins ne prononcent jamais le mot rouge. Ça date de l'époque de Napoléon III qui voulait que les soldats portent le pantalon garance. Rouge si vous préférez. Vous imaginez les bidasses en rouge sur la neige ? (Laurent Pocry, Pour la peau d'un chamois, Janzé : Coëtquen Editions, 2016, page 45)
synonymes
traductions
  • allemand : krapprot
  • anglais : madder

forme fléchie

garance \ɡa.ʁɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de garancer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de garancer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de garancer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de garancer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de garancer.

Garance
étymologie
voir garance.

nom propre

Garance \ɡaʁɑ̃s\ féminin

  1. Prénom féminin.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français