garde des sceaux
étymologie
 Composé de garde et de sceau.

locution nominale


garde des sceaux masculin et féminin identiques

  1. (France) Ministre de la justice.
    • Depuis le 4 septembre 1870, il rêvait de devenir garde des sceaux pour qu’on vît comment le vieux bohème, l’habitué de Pélagie au temps de Badinguet, le répétiteur de droit qui, jadis, expliquait le code en soupant d’une choucroute garnie, saurait se montrer chef suprême de la magistrature. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 326)
    • La révolution de Palais, qui se produisait le 13 décembre 1940 et dans laquelle Alibert s’était compromis, devait briser net l’élan réformateur du premier garde des sceaux de Vichy. (Le droit sous Vichy, p. 241, Vittorio Klostermann, Francfort/Main, 2006)
    • La garde des sceaux, ministre de la justice, a présenté un projet de loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs. (elysee.fr, Communiqué du Conseil des ministres du 13.06.2007)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français