genêt
étymologie
Du latin genesta.

nom

SingulierPluriel
genêtgenêts

genêt \ʒə.nɛ\ masculin

  1. Genre de plantes de la famille des Fabacées, qui renferme un grand nombre d’arbrisseaux et d’arbustes, la plupart à fleurs jaunes.
    • Les genêts jaunes, bottelés, faisaient queue de paon derrière nous dans la capote de la vieille voiture. (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 65.)
    • Souvent, à mi-pente, le touriste aperçoit les grosses touffes jaunes des genêts, une broderie d'orfroi court sous les taillis. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Entre les hauts-plateaux et les massifs montagneux de l'intérieur et le sahel côtier, où les steppes de palmiers nains alternaient avec de vastes maquis de lentisques, de jujubiers, de myrtes et de genêts, les plaines subatlantiques déployaient leur immense paillasson poussiéreux, […]. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 115)
    • Les deux mains en avant, j’écartais les térébinthes, et les genêts, qui étaient aussi grands que moi… J’étais encore à cinquante pas du bord de la barre, lorsqu’une détonation retentit, puis, deux secondes plus tard, une autre ! (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.039
Dictionnaire Français