gigue
étymologie
(mot 1) (XIIe siècle) Du Ancien haut-allemand qui donne, en allemand moderne Geige (« violon »).
(mot 2) Dérivé régressif de gigot sur le modèle de cuisse, cuissot.
(mot 3) De l’anglais jig dont le lien avec gigue n'est pas confirmé, apparenté à gig
(mot 4) Origine inconnue.

nom

SingulierPluriel
giguegigues

gigue \ʒiɡ\ féminin

  1. (Musique) instrument à cordes#fr|Instrument à cordes du Moyen Âge de la famille des vielles.
    • La gigue […] la plus petite de toutes [les vielles] (Grillet, Les Ancêtres du violon, 1901)

traductions
nom

SingulierPluriel
giguegigues

gigue \ʒiɡ\ féminin

  1. (familier) jambe#fr|Jambe, longue jambe.
    • Avec vos grandes gigues vous empêchez tout le monde de se chauffer.
    • Vous ne savez où mettre vos grandes gigues.
    • Je me jette à pile ou face sur tous les deux, en empoignant le Maître d’école par une gigue, c’était le seul morceau de disponible pour le moment. (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (chasse) Cuisse du chevreuil.
    • Des gigues de chevreuil, des quartiers de marcassin parvenaient dans leurs offices et les dames agréaient les honneurs du pied. (Danielle Gallet, Madame de Pompadour: ou le pouvoir féminin, Fayard, 1985)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
giguegigues

gigue \ʒiɡ\ féminin

  1. (danses) Danse rapide ou très rapide d’origine anglaise ou irlandaise.
    • Une foule innombrable de turlupins, de béquillards, de gueux de nuit accourus sur la grève, dansaient des gigues devant la spirale de flamme et de fumée. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Ensuite quatre girls anglaises, des sisters quelconques, vinrent danser un pas de gigue, compliqué de cake-walk et de matchiche. (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges ou les Amours d’un Hospodar, 1907)
    1. (danses) Danse de la musique traditionnelle irlandaise et québécoise.
  2. (marine) Petite chaloupe.
    • Vous n’aurez pas besoin de la gigue aujourd’hui, Monsieur, reprit Herrick en souriant. Une chaloupe d’apparat se dirige vers nous. […] Bolitho se tourna pour voir approcher la chaloupe, une superbe embarcation dont la chambre dorée était protégée par un dais : par comparaison, la pauvre gigue d’Allday ressemblait à une chaloupe de servitude du port de Falmouth. (Alexander Kent, traduction d’Alain Bories, Capitaine de Sa Majesté, Phébus, coll. « libretto », 1992, p. 65-66)
  3. (Électronique) Fluctuation de la position temporelle d’un signal.
  4. (Réseaux informatiques) Variation de la latence ou du délai de transmission.
    • Supposons par exemple que des paquets soient émis toutes les 20 ms. Si le second paquet est reçu 30 ms après le premier paquet, la gigue instantanée vaut −10 ms et on parle de dispersion. Si le second paquet est reçu 10 ms après le premier paquet, la gigue instantanée vaut +10 ms et on parle d’agglutination. (Wikipédia)

traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
giguegigues

gigue \ʒiɡ\ féminin

  1. (Lorraine) (Suisse) (Picardie) jeune fille#fr|Jeune fille grandelette qui saute, qui gambade.
    • Grande gigue.
synonymes forme fléchie

gigue \ʒiɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de giguer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de giguer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de giguer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de giguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de giguer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français