glaire
étymologie
(XIe siècle) Féminin du latin clarus qui a désigné le « blanc d’œuf » peut-être croisé avec le latin glarea. L’espagnol a clara, le provençal a glarea, l’italien a chiara (« glaire, blanc d’œuf »), et ghiaia, ghiara (« gravier »), en vénitien giara, signifie uniquement « banc de sable ».
Le changement du c en g a des exemples : gras, de crassus, église, de ecclesia, etc.

nom

SingulierPluriel
glaireglaires

glaire \ɡlɛʁ\ féminin

  1. Blanc d’œuf non cuit.
  2. (Médecine) Liquide visqueux, inodore, filant comme du blanc d’œuf, sécrété par les muqueuses dans certaines affections.
    • Avoir l’estomac plein de glaires.
  3. (Figuré)
    • Les petites rues autour de la synagogue étaient jonchées d’écorces, de graines et de glaires de melons. (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 27)

traductions
traductions
forme fléchie

glaire \ɡlɛʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de glairer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de glairer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de glairer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de glairer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de glairer.

Glaire
nom propre

Glaire \ɡlɛʁ\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département des Ardennes.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.045
Dictionnaire Français