globe
étymologie
Du latin globus (sens identique).

nom

SingulierPluriel
globeglobes

globe \ɡlɔb\ masculin

  1. Sphère, corps à peu près sphérique.
    • Le diamètre d’un globe.
    • La circonférence d’un globe.
    • La superficie d’un globe.
  2. (ellipse) Globe terrestre ; la planète terre.
    • Après tout, la population du globe est, dit-on, de quatorze cents millions d’âmes, et à trente-deux dents par habitant, cela fait près de quarante-cinq milliards. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892, Page:Verne - Claudius Bombarnac.djvu/42)
    • Les Féroë se dressent dans une des régions les plus tourmentées du globe, perpétuellement balayées par des dépressions atmosphériques. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. (cartographie) Représentation cartographique sur une sphère de la terre, d’un astre ou de l’espace céleste.
  4. (ellipse) Globe impérial, boule d’or, surmontée d’une croix, que certains souverains portent dans la main, en de certaines circonstances, pour marque de leur dignité.
  5. Enveloppe de verre ou de cristal, de forme plus ou moins sphérique dont on entoure le foyer d’une lampe pour en atténuer l’éclat ou certains objets comme une pendule pour les préserver de la poussière.
    • Dans une atmosphère trouble, les globes électriques prolongeaient, en les exagérant, les masses confuses, dégradées, immobiles, des arbres, des bancs, des réverbères. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Le 16 novembre 1943, comme chaque jour, le train de Paris s’est arrêté à Montargis. Dans la brume, avec ta mère vous guettiez depuis longtemps l’arrivée des globes lumineux de l’autocar au gazogène qui amenait les voyageurs de Montargis à Saint-Martin-sur-Ouanne. (Pascal Convert, Joseph Epstein, bon pour la légende, Éditions Séguier, 2007, page 38)
    • Mettre un objet fragile ou précieux sous un globe pour le conserver.
    • (Figuré) et (familier) C’est à mettre sous globe se dit ironiquement d’une parole ou d’une action tellement extravagante qu’on veut en conserver le souvenir.
  6. (Par extension) (familier) sein d’une femme plantureux.
    • Renversée sur sa chaise, Agathe tirait de temps à autre, d’un geste négligent, sur la bretelle de son soutien-gorge, communiquant chaque fois à ses globes un sursaut qui échappait à Jennifer, émoustillait Harrington et horripilait Langlois (Christophe Carlier, [http://www.sergesafranediteur.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=410:l-euphorie-des-places-de-marche-christophe-carlier L’Euphorie des places de marchés], Serge Safran Éditeur ↗, Paris, 2013, p. 144)
  7. (Héraldique)
    1. Meuble particulier représentant dans les armoiries une sphère prise dans un cintre en forme de T renversé et surmontée d’une croisette. À rapprocher de monde, sphère et sphère armillaire.
      • ''D’azur au globe d’argent, cerclé et cintré de gueules, sommé d’une boule du même, qui est de la commune de Sarlabous des Hautes-Pyrénées’' voir illustration « armoiries avec un globe »
    2. Meuble particulier représentant dans les armoiries un globe terrestre. Il s’agit d’une interprétation moderne.
      • D’azur au cheval galopant d’argent surmonté d’un globe du même ; sommé à senestre d’un fer de lance d’argent, soutenu d’une champagne de gueules chargée du signe des chevaliers légionnaires, qui est de la famille du Chevalier Louis Caillemer voir illustration « armoiries avec un globe terrestre »
synonymes
traductions
Globe
nom propre

Globe masculin

  1. La Terre (en tant que planète).
    • Les marines de guerre sont parties prenantes de l’exploration du Globe, comme de nos jours la recherche océanographique. (À la rencontre du peuple des abysses, Les dossiers de La Recherche, août 2009, page 30)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français