globule
étymologie
Du latin globulus.

nom

SingulierPluriel
globuleglobules

globule \ɡlɔ.byl\ masculin

  1. Petit corps sphérique ou sphéroïdal.
    • […], il marcha vers le bassin de pierre dans lequel les eaux de la fontaine, en tombant, formaient des globules qui scintillaient au clair de la lune ; […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • — la présure ou labferment surtout abondante dans l’estomac du nourrisson provoque la coagulation du lait. Le coagulum ainsi formé contient la caséine et les globules gras du lait. (Maurice Bariéty & Robert Bonniot, Sémiologie médicale, 2003, page 220)
    • Le sang défibriné est envoyé dans les cuves chauffées à la vapeur où il se coagule, l'albumine entrainant les globules. (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.205)
    • Un globule d’eau, du mercure.
  2. (pharmacie) Pilule très petite qui renferment un médicament très actif.
    • Un globule de digitaline.
    • Un globule homéopathique de belladone.
  3. (Figuré) Très petite quantité de quelque chose.
    • Sans rien livrer à cette Vaudoise, sans lui promettre en retour un globule de reconnaissance, je la prie de m’encourager au travail par l’allocation d’un nouveau subside.
  4. (Chine) (Désuet) Boule au sommet de la coiffure, en cristal ou pierre précieuse, portée par les mandarins des ordres élevés et indiquant leur rang hiérarchique.
    • Les degrés de noblesse ou de dignité sont au nombre de neuf, et sont distingués par un globule placé au haut du bonnet. Les mandarins de deux ordres les plus élevés portent un globule de pierre précieuse rouge ; ceux du troisième et du quatrième le portent bleu ; ceux du cinquième le portent de cristal ; ceux du sixième de jaspe blanc ; et enfin, ceux des septième, huitième et neuvième, en or, ou cuivre doré. (Conrad Malte-Brun et Victor Adolphe Malte-Brun, [//books.google.com/books?id=HdoYQGELYPgC&pg=RA1-PA158&lpg=RA1-PA158&dq=globule&source=bl&hl=fr&sa=X#v=onepage&q=globule&f=false Nouvelles annales des voyages], 1839, p. 158)
    • Il est accompagné d’un certain nombre de mandarins à globules, et les Célestes le saluent en rapprochant leurs deux poings qu’ils meuvent de bas en haut avec inclinaison de la tête.(Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. XXIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français