glorieux
étymologie
Du latin gloriosus, de gloria#la|gloria (« gloire »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinglorieux
Fémininglorieuseglorieuses

glorieux \ɡlɔ.ʁjø\

  1. Qui donne de la gloire.
    • Combat glorieux. - De glorieuses fatigues. - De glorieux travaux. - Je ne vois dans cette action rien de glorieux.
    • Il a fait une fin glorieuse. - Préférer une mort glorieuse à une longue vie. - Une journée glorieuse.
  2. Qui s’est acquis de la gloire.
    • La glorieuse révolution qui nous a donné l’émancipation n’a pas coûté une goutte de sang; …. (Anonyme, Réélection d’O’Connell en Irlande, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  3. (religion) Qui possède la gloire céleste.
    • […]; - le chrétien, déjà régénéré par le baptême […] attend le retour glorieux du Christ qui brisera la fatalité satanique et appellera ses compa­gnons de lutte dans la Jérusalem céleste. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p.16)
    • La translation du corps de l’évêque myroblyte, de Myre à Bari où il repose depuis le 9 mai 1087, n'a pas interrompu le précieux charisme, le tombeau de saint Nicolas n'a point cessé d'être glorieux, et, comme tout pèlerin de Bari peut le voir de ses yeux, la « manne » ou liqueur miraculeuse continue à découler de ses ossements. (Eugène Marin, Saint Nicolas: évêque de Myre (vers 270-341), Paris : Librairie Victor Lecoffre, 1917, p. 143)
  4. (Par extension) Qui se fait honneur, qui tire vanité de quelque chose.
    • Il se rappelait les traits des jeunes femmes qui avaient cédé, à son charme, ou à ses cadeaux; il souriait, dans le noir, glorieux et vain. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Des hauteurs de Bon-Secours on distingue, dans la brume, la glorieuse cathédrale comme un dreadnought à l'ancre, comme une caravelle fantastique dominant une flotte enfumée. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Bernard sourit, hocha la tête et, glorieux de son vêtement coupé dans une étoffe cannelle de mauvais goût, m'offrit une cigarette. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  5. (vieux) (Péjoratif) Qui est vaniteux ; qui est imbu de lui-même.
    • Mon père me demande : Lequel veux-tu des deux ?
      Je n'en veux point de riches, ils sont trop glorieux.
      Je veux mon amant Pierre, son cœur est généreux.
      (Misère et Bonheur, chanson traditionnelle champenoise)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinglorieux
Fémininglorieuseglorieuses

glorieux \ɡlɔ.ʁjø\

  1. Relatif à Laglorieuse, commune française située dans le département des Landes.

nom

glorieux \ɡlɔ.ʁjø\ masculin (pour une femme on dit : glorieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne qui se fait honneur, qui tire vanité de quelque chose.
    • Les glorieux se font grand tort auprès de l’opinion.
    • Un glorieux ne réussit qu’à se faire moquer de lui.

Glorieux
nom

Glorieux \ɡlɔ.ʁjø\ masculin (pour une femme on dit : Glorieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Habitant de Laglorieuse, commune française située dans le département des Landes.

nom de famille

Glorieux \ɡlɔ.ʁjø\

  1. Nom de famille



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français