gniasse
étymologie
(Nom 1) (ca. 1900) Aphérèse des formes argotiques : mon gniasse : « moi(-même) », vos gniasses : « vous », selon Albert Dauzat. Voir les variantes gnace et gnasse.

nom

SingulierPluriel
gniassegniasses

gniasse \ɲas\ masculin

  1. (argot) (vieilli) Individu, personne.
    • Ah ! dites ! c’est marrant ! il y a le vieux d’à côté, le gros bonhomme, qui en pince pour mon gniasse [= pour moi] ! (Jean Galtier-Boissière, La bonne vie, Bernard Grasset, 1925)
    • Des gniasses pareils, c’est des pauvres types qu’un jour ou l’autre, tu retrouves, en douce, prêts à te faire tomber. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Certaines apparaissent aux trois personnes : mézigue, tézigue, cézigue, cézig, sézig, ou sézigue, mon (ton, son) gniasse (gnasse). (Françoise Gadet, Le français populaire, Presses Universitaires de France, 1992, page 64)

nom

SingulierPluriel
gniassegniasses

gniasse féminin

  1. (Régionalisme) (Vendée) Pie
  2. (Régionalisme) Corbeau, corneille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français