golf
étymologie
De l’anglais golf.

nom

SingulierPluriel
golfgolfs

golf \ɡɔlf\ masculin

  1. (golf) Jeu en deux camps sur un vaste terrain, accidenté et gazonné, qui consiste à lancer d’un point de départ fixe une balle dans un trou au moyen de crosses.
    • Les règles du golf.
    • Le "défi" que me proposa monsieur Saito consistait à accepter l'invitation d'un certain Adam Johnson à jouer au golf avec lui, le dimanche suivant. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 10)
  2. (golf) Green, terrain où se joue ce jeu.
    • Les plus beaux golfs du monde.
  3. (Habillement) (vieux) Sorte de pantalon à la mode des golfeurs.
    • Cette année, on les préfère de couleur plutôt que blanches, le crépon bryk-bryk, la linetta et les voiles glacés font de charmantes blouses chemisier pour porter sous la jaquette des tailleurs ou sous le golf de laine ou de soie artificielle. (Les Annales politiques et littéraires, 1918, n° 1828 à 1853, page 24)
    • Mais parmi les jeunes, beaucoup d'entre elles, chevelures serrées dans des bandeaux de soie rouge ou tête nue, les mains crânement enfoncées dans les poches d'un modeste golf de laine, le pas élastique, semblent secouer de leurs courtes boucles des bouffées d'air marin et de libres vacances. (Andrée Viollis, Seule en Russie, de la Baltique à la Caspienne, Gallimard, 1927, rééd. 1929, p. 45)
    • Il tient ses deux mains enfoncées profondément dans les poches de son golf gris clair. Il a l'air de se gratter les cuisses. (Claude Louis-Combet, Infernaux paluds, Flammarion, 1970, p. 17)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français