gommer
étymologie

De "gomme", du latin cummis, -is ou gummis, gomme => emprunt direct au grec κὁμμι, lui même emprunté à l'égyptien où il désigne le produit de l'acanthe (ακανθα)


verbe

gommer transitif conjugaison

  1. Effacer un écrit au moyen d’une gomme
    • Une esquisse au crayon à papier peut facilement être gommé et corrigé.
  2. (Figuré) Atténuer ; rendre moins apparent.
    • Je peux déclarer que notre production est une nullité intolérable, intenable, irregardable. Je peux argumenter que notre seul espoir serait d'exploiter les trois prochaines semaines, utiliser les vingt-et-un jours restant avant les avant-premières pour gommer les défauts les plus criants, créer la structure d'un spectacle viable. (Mindy Klasky, A quoi rêvent les filles ?, traduit de l'anglais par Nadine Ginape-Mercier, Éditions Harlequin, 2011)
  3. Enduire de gomme.
    • Gommer de la toile, du taffetas, du papier.
  4. Mêler un peu de gomme à une couleur, afin qu’elle ait plus de corps et qu’elle tienne mieux sur la toile, sur le papier, sur l’ivoire, etc.
    • Gommer une couleur.
  5. (Cosmétologie) Appliquer sur le visage un produit nettoyant l’épiderme.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français