gréement
étymologie
 Composé de gréer et de -ment.

nom

SingulierPluriel
gréementgréements

gréement \ɡʁe.mɑ̃\ masculin

  1. (marine) Action de gréer.
    • Le gréement d’un yacht, d’une goélette, d’un navire.
  2. Ensemble des choses qui servent à gréer.
    • Mac Nap et ses hommes travaillaient assidûment à la lueur de résines enflammées, pendant que les autres s'occupaient du gréement dans les magasins de la factorerie. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le thermomètre est descendu à -6°; tout le gréement était couvert de givre et de glace que je dus casser en montant dans la mâture. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • L'énorme rouf construit sur l’embarcation et son gréement, démontraient l'inexpérience totale que son propriétaire avait des choses de la mer. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. Type de mâture et voilure d'un navire à voile.
    • Un vieux gréement (gréement traditionnel ou à l'ancienne), un gréement aurique, un gréement au tiers'', etc.
synonymes
Ensemble des choses qui servent à gréer
manœuvre

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français