grand écart
étymologie
 Composé de grand et de écart.

locution nominale

grand écart \ɡʁɑ̃.t‿e.kaʁ\ masculin

  1. (danse) (gymnastique) Figure de danse ou de gymnastique qui consiste à écarter les jambes au point que les cuisses touchent le sol.
    • […], et comme les Sex-Appeal-Girls achevaient leur numéro par un grand écart qui suscitait l’enthousiasme, on entendit crier : — Rideau ! (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (Figuré) Différences importantes ou changement majeur.
    • Peu d'entre eux ont pris en considération le rôle des mrabtin dans la communauté villageoise. Leur ignorance et leur approche dénigrante de l'islam ont exigé des convertis des grands écarts et des sauts culturels et identitaires impossibles à accomplir. (Karima Direche, Convertir les Kabyles : Quelles réalités ?, dans Religions et colonisation, XVIe-XXe siècle : Afrique, Amérique, Asie, Océanie, sous la direction de Dominique Borne & ‎Benoît Falaize, Éditions de l'Atelier, 2009, p.160)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français