greffe
étymologie
De l’ancien français graife, greife, grafe, issu du latin graphium « stylet, poinçon ». Pour le substantif féminin, il était masculin jusqu’en 1538, attesté d’abord sous la forme greife (XIIIe siècle) comme variante du substantif masculin précité.

nom

SingulierPluriel
greffegreffes

greffe \ɡʁɛf\ masculin

  1. Bureau d’un tribunal où sont délivrées et conservées les minutes des jugements, des arrêts, celles de divers actes de procédure, comme enquêtes, rapports d’experts, etc. et où se font certaines déclarations, certains dépôts.
    • Greffe du tribunal de première instance, de la cour d’appel.
    • Une administration efficace du greffe exige une connaissance approfondie de la procédure, car le greffier voit au bon déroulement et au suivi des procès. (André Émond et Lucie Lauzière, Introduction à l'étude du droit, éditions Wilson & Lafleur, Montréal, 2005, page 198.)

traductions
nom

SingulierPluriel
greffegreffes

greffe \ɡʁɛf\ féminin

  1. (botanique) Opération consistant à insérer une partie d'une plante (le greffon) dans une autre plante dont on désire développer les caractères.
    • La greffe est souvent utilisée pour permettre la multiplication des arbres fruitiers.
    • La greffe permet d'associer des caractères de plantes différentes afin d'obtenir des produits (raisin pour la vigne, fruits pour les arbres fruitiers, ...) plus raffinés, de meilleure qualité.
    • Greffe de pommier, de poirier, de pêcher.
  2. Greffon.
    • Insérer une greffe dans un poirier, dans un porte-greffe.
  3. Lieu de la plante sur laquelle on effectue la greffe (1).
    • Un oranger dans mon jardin. Il faut donc le greffer, c’est-à-dire provoquer la soudure d’un morceau de plante, le greffon, sur une autre appelée porte-greffe. La partie de l’arbre qui se trouve au dessus de la greffe aura ainsi les caractéristiques du greffon. (Gontier Josette, L'oranger, 95 p., page 39, 2000, Actes Sud, Le nom de l'arbre)
  4. (Médecine) Transplantation d’un organe provenant d’un donneur dans l’organisme d’un receveur.
    • Greffe du rein.
  5. Organe greffé.
    • La greffe n’a pas tenu.
  6. (viticulture) (jardi) La totalité de la plante greffe et porte-greffe soudés.
    • Il plante des greffes, enrobées dans une feuille de plomb et ligaturées au raphia sulfaté, en pleine terre, […]. (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, page 31)
synonymes
Opération consistant à insérer une partie d'une plante dans une autre plante dont on désire développer les caractères.

traductions
traductions
forme fléchie

greffe \ɡʁɛf\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de greffer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de greffer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de greffer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de greffer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de greffer.

Greffe
nom de famille

Greffe

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français