grenadier
étymologie
(Nom commun 1) Dérivé de grenade avec le suffixe -ier.
(Nom commun 2) Dérivé de grenade avec le suffixe -ier.

nom

SingulierPluriel
grenadiergrenadiers

grenadier \ɡʁə.na.dje\ masculin

  1. (arbres) Genre de petits arbres fruitiers à feuilles caduques.
    • Les rives du Guadalquivir, du moins en descendant vers la mer, n’ont pas cet aspect enchanteur que leur prêtent les descriptions des poëtes et des voyageurs. Je ne sais pas où ils ont été prendre les forêts d’orangers et de grenadiers dont ils parfument leurs romances. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Il y avait dans le fond du jardin un grenadier dont les belles fleurs rouges s’épanouissaient au soleil. (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 14)
    • Il se rappelait avoir entendu parler encore d'un bois de grenadiers, d'orangers et de citronniers, qui faisaient ténèbres, même en plein jour, à plus forte raison la nuit. (Alexandre Dumas, Le comte de Moret (Le sphinx rouge), 1865, IV, 22)
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d'oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 125)
  2. (arbres) Variante de grenadier commun (espèce de plantes).
    • ''Grenadier sauvage.
    • Grenadier à fleurs doubles.
    • Grenadier à fruit.''

traductions
nom

SingulierPluriel
grenadiergrenadiers

grenadier \ɡʁə.na.dje\ masculin

  1. Soldat chargé de jeter des grenades.
    • Un détachement de grenadiers.
  2. (histoire) Soldat d’élite membre d’un corps d’infanterie ou de cavalerie qui portait souvent un bonnet à poil et dont le corps le plus fameux était celui des grenadiers de la garde impériale.
    • À ce cri, un officier […] reconnut la jeune personne un moment cachée par les gros bonnets à poil des grenadiers […] (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
  3. (Figuré) Elle fut accusée d’être brutale, commune, dénuée de goût, de vouloir importer sur le théâtre des habitudes d’outre-Rhin et d’outre-Pyrénées, des castagnettes, des éperons, des talons de bottes, — sans compter qu’elle buvait comme un grenadier, qu’elle aimait trop les petits chiens et la fille de sa portière, — et autres linges sales de la vie privée, qui sont la pâture et la friandise journalière de certains petits journaux. (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 50.)

traductions
nom

SingulierPluriel
grenadiergrenadiers

grenadier \ɡʁə.na.dje\ masculin

  1. (poissons) Espèce de poisson osseux de mer (famille des macrouridés) des profondeurs à grosse tête et à queue fine.
    • « Le problème, c'est que dans les grands fonds, la vie fonctionne au ralenti... Les poissons y vivent cent ans mais se reproduisent très lentement» Résultat : le stock de grenadiers, espèce des grands fonds qui n'avait jamais été pêchée a été épuisée en une dizaine d'années.(Emmanuelle Réju – Les trésors de la haute mer suscitent des convoitises – Journal La Croix, page 2, 25 mars 2016)
synonymes
traductions
  • allemand : Grenadierfische
  • anglais : rattail, grenadier
  • espagnol : granaderos
  • italien : pesci topo



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français