grenadine
étymologie
(Nom commun) Mot  composé de grenade et de -ine

nom

SingulierPluriel
grenadinegrenadines

grenadine \ɡʁə.na.din\ féminin

  1. Suc de grenade.
    • Sirop de grenadine.
  2. (analogie) Préparation sirupeuse industrielle à base de mélange de jus de fruits rouges, et destiné à être diluée pour l’alimentation humaine.
    • À dix-sept heures, comme un grand nombre d’amoureuses locales, je reçus un kori à la grenadine. Je croquai la glace pilée et colorée avec enthousiasme. (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007 ↗, p. 66)
  3. (tissus) Soie qu’on emploie dans la fabrication de la dentelle noire.
    • Signalons encore le marabout qu’on mouline à nouveau après teinture, la soie à coudre, composée de trois à vingt-deux fils, la soie à tricoter, la soie tordue, l'ovalée, la plate, la grenadine. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  4. (Par analogie) Tissu léger fait de soie noire.
    • Même, sans avoir la moindre envie d’en acheter, elle se fit montrer de la grenadine et de la gaze de Chambéry. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)

traductions
traductions
adjectif

grenadine \ɡʁə.na.din\ invariable

  1. De la couleur du sirop grenadine, rouge clair très légèrement rosé. #E9383F
    • Le foulard Ulémas, d’un tissu grenadine , à dessins égyptiens, est nouveau et d’un bel effet. (La mode de Paris, éditeur Éversat, 1834)

traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculingrenadingrenadins
Féminingrenadinegrenadines

grenadine \ɡʁə.na.din\

  1. Féminin singulier de grenadin#fr-adj|grenadin.
    • Un Français à qui une femme du monde dirait le quart de ce que dit sans conséquence une jeune fille grenadine à l’un de ses nombreux novios, croirait que l’heure du berger va sonner pour lui le soir même, en quoi il se tromperait. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • À l’inverse, cela ne garantit évidemment pas que la population grenadine ait été à l'avant-garde du combat religieux contre les Castillans, mais cela rend improbable l’idée que les habitants d’al-Andalus aient pu songer à « une cohabitation pacifique de tous les Hispaniques sur le sol de la Péninsule ». (Pascal Buresi, La frontière entre chrétienté et Islam dans la Péninsule Ibérique, éditions Publibook, 2004)

Grenadine
étymologie
De Grenadin avec le suffixe -e''.

nom

SingulierPluriel
grenadinegrenadines

Grenadine \ɡʁə.na.din\ féminin (pour un homme on dit : Grenadin)

  1. (Géographie) Habitante ou originaire de la ville de Grenade en Espagne.
    • Elles ont un air sérieux et passionné qui sent tout à fait son Orient, et que ne possèdent pas les Madrilègnes, les Grenadines et les Sévillanes, plus mignonnes, plus gracieuses, plus coquettes, et toujours un peu préoccupées de l’effet qu’elles produisent. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  2. (Géographie) Habitante ou originaire de la Grenade, pays des Antilles

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.030
Dictionnaire Français