grincer
étymologie
De l’ancien français grisser, doublet de crisser.

verbe

grincer \ɡʁɛ̃.se\ intransitif conjugaison

  1. Produire un bruit aigre, strident et métallique.
    • Ses deux garçons étaient tisserands, et dans ce vieux nid on entendait grincer les métiers et siffler les navettes du matin au soir. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Une serrure, un verrou qui grince.
  2. Produire un bruit aigre en serrant les dents les unes contre les autres sous l’action de l’agacement, de la douleur ou de la colère.
    • Grincer des dents ; (Plus rare) Grincer les dents.
    • Le bruit de la scie fait grincer les dents.
  3. (Figuré) (Par extension) Agacer.
    • Très scrutées, les « unes » de Charlie, devenu un symbole bien au-delà des frontières françaises, font souvent grincer des dents. (Trois ans après la tuerie, « Charlie Hebdo » sort un numéro anniversaire)
  4. (Chiroptérologie) Crier, en parlant particulièrement de la chauve-souris.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français