grognon
étymologie
Du verbe grogner avec le suffixe -on.

adjectif

SingulierPluriel
Masculingrognongrognons
Féminingrognonnegrognonnes

grognon

  1. Qui grogne. — Note d’usage : N’a pas de féminin quand il s’applique aux personnes.
    • Laisse-la, Charles. Tu sais bien qu'elle est toujours grognon. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, ch. IV, Paris, 1832 ; p. 102)
  2. Renfrogné. — Note d’usage : Dans ce sens, il peut avoir un féminin.
    • Le château, ranimé par un bain de soleil, se défublait de ses mines grognonnes, rajeunissait, s'affétait, coquettait, pour son départ. (Joris-Karl Huysmans, En rade, Paris : Tresse & Stock, 1887, p.306)
    • Seulement, à cause de la présence de Philps, Macassis restait, grognon, sous la barza. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VI, Gallimard, 1937)
synonymes antonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
grognongrognons

grognon \ɡʁɔ.ɲɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : grognonne)

  1. Celui, celle qui ne cesse de grogner.
    • C’est un grognon.
    • Quel grognon vous faites!

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français