hélas
étymologie
(Interjection) XIIe siècle, elas ;  composé de et de las, au sens ancien de « malheureux ».
(Nom) Par substantivation de l’interjection.

interjection

hélas ! (h aspiré)\e.las\ ou (h muet)\e.las\

  1. Marque l’affliction, le regret ou la déception ; exprime une plainte.
    • Ô jour affreux! hélas! Tout fut englouti. (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, 1788)
    • Je ne parlerai pas ici des couvents qui se font maison de force, des affaires de Sens, Avignon, Poitiers, ni des suicides qui ont eu lieu, hélas! bien plus près de nous. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, Préface de la 3e édition, p. xx)
    • Hélas mon corps habite la boule ronde qui flotte et tourne parmi les mondes. (Georges Larouche, Val-Menaud, page 100, 1952)
  2. Marque le désespoir ou l’impuissance.
    • Apaisement! apaisement! Hélas! nous écoutera-t-on? (Victor Hugo, Actes et paroles — Avant l’exil, chapitre Le Droit et la Loi, 1875, p. 34)
synonymes
traductions
nom

hélas (h aspiré)\e.las\ ou (h muet)\e.las\ masculin

  1. (Désuet) (familier) Interjection « Hélas ! ».
    • Il fit de grands hélas.
    • Voyez le bel hélas.
forme fléchie

hélas \e.la\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple du verbe héler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français