hôtesse
étymologie
Du moyen français hostesse.  Composé de hôte et de -esse.

nom


hôtesse (h muet)\o.tɛs\ ou (h muet)\ɔ.tɛs\ féminin (pour un homme on dit : hôte)

  1. Femme qui reçoit dans sa demeure ou un lieu dont elle est responsable.
    • Nous dormîmes honteusement jusqu'à huit heures, et je ne sais combien de temps nous aurions prolongé cette grasse matinée, si l’hôtesse n'était venue nous apporter le café, […]. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 94)
    • Le Régiment des Gardes de retour à Paris, je ne pus loger chez mon hôtesse, parce que son mari s’était bien gardé de me réserver une chambre. (Gatien de Courtilz de Sandras, Mémoires de Monsieur d’Artagnan, 1700, VII)
  2. Femme qui accueille et prend en charge des visiteurs, des clients. voir hôtesse d’accueil, bar à hôtesses, hôtesse de caisse, hôtesse de l’air
    • La voix languide d’une hôtesse qui avait l’air de sortir à l’instant d’un orgasme dévastateur annonça l’embarquement immédiat dans l’avion de Malone (Michel Rio, La Statue de la Liberté, Seuil (1997), coll. « Points », 2000, p. 172)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.058
Dictionnaire Français