haletant
étymologie
Du participe présent de haleter.

adjectif


haletant (h aspiré)\a.lə.tɑ̃\

  1. Qui halète, qui est essoufflé, qui respire fréquemment, péniblement.
    • Une respiration haletante.
    • Buckingham demeura une minute haletant. Pendant cette minute, on vit ses lèvres trembler, ses joues frémir, ses yeux vaciller, comme dans le délire. (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, 1847, Michel Lévy frères, page 251)
    • Les deux goulus haletants emportent dans leurs griffes le papier illustré : ils la tiennent, la pâture délirante où s’assouvira leur infinie avidité ! (Léon Frapié, Le sou, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 180)
    • Mais la peur trop forte finit pat l’emporter et je [...] cours dans les couloirs jusqu’aux bras de ma mère dans lesquels je me précipite, haletant, sous l’œil sec et désapprobateur des trois vieilles tantes dont deux en maugréant caressent leur menton poilu. (Philippe Claudel, Parfums, Cave, Stock, 2012)
  2. (Figuré) Maintenu sous une émotion, une curiosité intense.
    • Ce drame tient le public haletant jusqu’au baisser du rideau.

traductions
forme fléchie

haletant (h aspiré)\a.lə.tɑ̃\

  1. Participe présent de haleter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français