halo
étymologie
Via le latin halos, du grec ancien ἅλως.

nom


halo (h aspiré)\a.lo\ masculin

  1. (optique) Anneau ou aire circulaire lumineuse, et de diverses couleurs qui apparaît autour des astres et principalement du Soleil et de la Lune, quand ils sont vus à travers une atmosphère brumeuse, vaporeuse.
    • Les physiciens, et notamment M. Bravais, ont démontré que les halos et les parhélies se produisent par suite de l'action exercée sur les rayons solaires traversant des cirrhus composés de petits prismes de glace. (M.J. Fournet, Sur la congélation de la vapeur vésiculaire et sur les flèches glaciales, dans La Météorologie, V.4, 1856, page 60)
  2. Couronne lumineuse que l’on voit, par un temps de brouillard, autour des lumières terrestres artificielles.
    • […], et des flocons de neige tremblotaient par instants dans le halo des réverbères au milieu des hachures de l'averse. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (anatomie) Aréole ou cercle coloré qui entoure le mamelon du sein.
  4. (Figuré) Cercle d'une couleur pâle ou peu contrastée.
    • La pâleur exsangue de son visage, les halos bleuâtres qui cernaient ses orbites, confortaient cette impression de veillée funèbre. Et pourtant ses yeux bougeaient sans fin, toupillaient, poulopaient, infatigables dans leur habitacle ; […]. (Patrice Delbourg, Une douceur de chloroforme, Bègles : Le Castor Astral éditeur, 2017)

traductions
  • anglais : halo (2)
  • russe : гало

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français