hanap
étymologie
De l’ancien bas frk apparenté [1] au néerlandais nap#nl|nap (« hanap, écuelle »), à l’allemand Napfbol »). Cependant, il y a plus probable que l’origine germaine ou néerlandaise. L’arabe هناب qui désigne la même chose est attesté dans diverses traductions de textes arabes médiévaux, dont Ahmad al-Maqrîzî traduit par Étienne Marc Quatremère . Et l’histoire nous rappelle que la coupe de Charlemagne qui date du IXe siècle est un hanap offert par le calife Hâroun ar-Rachîd

nom


hanap (h aspiré)\a.nap\ masculin

  1. Grand vase en métal monté sur un pied et muni d’un couvercle, dont on se servait autrefois pour boire.
    • Un coup de vin ne te fera pas de mal, ajouta-t-il en remplissant un hanap et en présentant au porcher un breuvage plus riche que Gurth n’en avait jamais goûté de sa vie. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] un canon de vin de Suresnes, dans les hanaps d’étain de maître Raymond. (Gérard de Nerval, Le Souper des pendus)
    • ''Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse !/>Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! » (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac'', acte I)

  2. (Héraldique) Meuble représentant le vase du même nom dans les armoiries. À rapprocher de calice, ciboire et coupe.
    • Écartelé, au 1 et 4, d’azur au hanap d’argent, au 2, de gueules à l’alérion d’argent, au 3, de gueules à la merlette d’argent, une croix d’or brochant sur la partition, sur le tout de sable à la bande coticée d’or, qui est de la commune d’Estandeuil du Puy-de-Dôme voir illustration « armoiries avec 2 hanaps »

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français