histrionique
étymologie
Du latin histrionicus.

adjectif

SingulierPluriel
histrioniquehistrioniques

histrionique \i.stʁi.jɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne les histrions, les comédiens.
    • Je crois que l’aréopage histrionique n’est pas riche en comédies; tous les jeunes gens qui ont la rage des vers font des tragédies dès qu’ils sortent du collége. (Voltaire, Lettre Thiriot, 28 avr. 1769 — cité par Littré)
    • Une critique subtile de certaines façons de jouer la passion est cachée dans cet épisode ; mais on y voit aussi l’équivoque entre l’accès histrionique et le jeu de l’acteur. (Octave Mannoni, Clefs pour l’imaginaire ou l’Autre Scène, Seuil, 1969)
  2. Qui a besoin d’être aimé, d’être au centre de l’attention des autres.
    • Du coup, les femmes histrioniques se font souvent traiter d’« allumeuses ».
      Avec la libération des mœurs, certaines femmes histrioniques vont aller plus loin en utilisant le sexe pour attirer l’attention.
      (François Lelord & ‎Christophe André, Comment gérer les personnalités difficiles, Odile Jacob, 1996, page 97)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français