honnête
étymologie
Du latin honestus.

adjectif

SingulierPluriel
honnêtehonnêtes

honnête \ɔ.nɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est conforme ou se conforme à la vertu, à la probité, à l’honneur.
    • Une âme honnête. Un cœur honnête.
    • C’est un honnête homme.
    • Il ne hante que d’honnêtes gens.
    • Conduite sage et honnête.
  2. Qui est conforme à la raison, bienséant, convenable à la profession et à l’âge des personnes.
    • Il n’est pas honnête de se louer soi-même.
    • Croyez-vous qu’il soit honnête d’en user de la sorte ?
    • Ces paroles ne sont pas honnêtes dans la bouche d’une femme.
  3. Ce qui n’est pas falsifié, fraudé, de ce qui est loyal, consciencieux sans être de la première qualité.
    • Le pain à mie compacte et bise, à la croûte épaisse couleur de couque, sent la farine honnête. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Vin honnête.
    • Un repas honnête.
  4. Qui est civil, poli.
    • Il a l’air honnête, les manières honnêtes.
    • Il lui a fait la réception du monde la plus honnête.
    • Accueil honnête.
    • Quand je lui ai tenu la porte ouverte, elle m’a dit : — Vous êtes bien honnête, mademoiselle… (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 92.)

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
honnêtehonnêtes

honnête \ɔ.nɛt\ masculin

  1. Ce qui est moral, vertueux.
    • ''L’honnête, l’utile et l’agréable. Préférer l’honnête à l’utile.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français