honoraires
étymologie
Du latin honorarius.

nom

honoraires (h muet)\ɔ.nɔ.ʁɛʁ\ masculin, au pluriel uniquement

  1. (Au pluriel) (Rarement au singulier) Rétribution que l’on donne à quelqu’un qui exerce une profession libérale.
    • Une très grande partie des ressources réunies par nos ménages du XXe siècle passe en oripeaux inutiles, en colifichets, en fioles, en brimborions, en honoraires de coiffeurs, en cosmétiques. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • L'heure n'est plus où l’honoraire de l’avocat était une simple libéralité faite à un membre de la noblesse qui pouvait d'ailleurs s'en passer, ce qui allait de pair avec l’irrépétibilité devenue désuète. (Revue internationale de droit africain EDJA, n° 44-47, Éditions Juridiques Africaines SA, 2000, p. 59)
    • L’accidentologue, chargé d'étudier l’état de la chaussée, rendra un mémoire d’honoraires de 6 500 euros. L'expert automobile se satisfera de 4 800 euros. (Jacques Barillon & ‎Paul Bensussan, Le Désir criminel, Odile Jacob, 2004, p. 174)
    • Cependant, il convient de retenir que les honoraires du radiesthésiste ne doivent pas être excessifs, sans quoi il perdrait rapidement sa clientèle. (Olivier Schmitz, Soigner par l'invisible : Enquête sur les guérisseurs aujourd'hui, Éditions Imago, 2006, chap. 4, §. 4)

traductions
forme fléchie


honoraires (h muet)\ɔ.nɔ.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Pluriel de honoraire.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français