honteux
étymologie
 Composé de honte et de -eux.

adjectif


honteux (h aspiré)\ɔ̃.tø\

  1. Qui éprouve de la honte.
    • Les bons pauvres ne savent pas que leur office est d’exercer notre générosité ; ce sont des pauvres honteux, ils rasent les murs. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 31.)
    • […], je vénère Faulkner et je ne peux oublier qu'en vérité c'est un pochetron, un pochetron honteux qui se cachait sous des façons collet monté. (Pierre Michon, Le Roi vient quand il veut : Propos sur la littérature, Albin Michel, 2007)
    • N’êtes-vous pas honteux de vous être emporté de la sorte ?
    • Ne sont-ils pas honteux de mener une telle vie ?
    • Elle est toute honteuse quand on lui parle de cela.
    • Vous l’avez rendu honteux par les reproches que vous lui avez faits.
    • La plupart des enfants sont honteux devant les personnes qu’ils ne connaissent pas.
  2. Qui cause de la honte.
    • C’est une chose honteuse.
    • Une conduite honteuse.
    • Une fuite honteuse.
    • Une action honteuse.
    • Un crime honteux.
    • Un honteux trafic.
    • Un procédé honteux.
    • Il est moins honteux de convenir de ses torts que de chercher à les justifier.
  3. Qui est en lien avec les organes sexuels.
    • Et à l'été de la Saint-Martin, l'oie est à point. Et l'oie, on s'en fourrait jusque-là, même les morceaux honteux. Et pas que l'oie, d'ailleurs. Du potage gras, et des huîtres […]. (Jean-Luc Hennig, Érotique du vin, éd. Zulma, 1999, page 91)
    • Nerf honteux (ou pudendal) — Vaisseaux honteux, artère ou veine honteuse

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français