hors-la-loi
étymologie
De hors, la et loi, traduction de l’anglais outlaw. L’adjectif apparait dès 1774 ; de même pour l’adverbe.

nom

hors-la-loi (h aspiré)\ɔʁ.la.lwa\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Personnage qui fait ce que la loi interdit.
    • Entre les territoires des tribus s'étendaient souvent de vastes landes de bled khalia où l'on ne hasardait même pas les troupeaux, sorte de no man’s land que l'on abandonnait aux hors-la-loi et aux bêtes de la brousse. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 114)
    • Mais le maître des Hautes Héez dédaigne toute convenance. Qu’il garde sa barbe toute entière, mais qu’il la cultive. Elle lui donne l’air d’un Robinson, d’un homme des cavernes, voire d’un hors-la-loi. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (didactique) (Au singulier) Ce qui existe en dehors des lois.
    • La Corse est un lieu baroque au sens de sa recherche de l’irrégulier, du hors-norme, qui peut aller parfois jusqu’au hors-la-loi. Rien ne s’y fait comme ailleurs […] (Erik Empatz, La Corse démasquée, dans Les Dossiers du Canard enchaîné, n° 60, juillet 1996, p. 5)
synonymes
traductions
adjectif

hors-la-loi (h aspiré)\ɔʁ.la.lwa\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Interdit par la loi.
    • À Rouen, les autorités firent savoir que ceux qui n’accepteraient pas le baptême seraient considérés comme hors-la-loi. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.048
Dictionnaire Français