huile de palme
étymologie
 Composé de huile et de palme.

locution nominale


huile de palme \ɥil də palm\ féminin

  1. Huile obtenue par pression de la pulpe du fruit du palmier à huile, ce qui laisse un sous-produit, le tourteau de palme.
    • Cependant, les huiles de palme, de coco, etc. , liquides dans les pays qui les produisent, nous arrivent sous forme de graisses consistantes ; le manque de chaleur a amené leur solidification. On les appelle beurres ou huiles concrètes. Elles sont molles à 18° C. et fusibles à des températures variant de 30 à 37°. (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, page 2)
    • En outre, les huiles de palme décolorées et les huiles de palmiste purent entrer dans la fabrication du savon mousseux de Marseille, promis à un brillant avenir. (Bernard Schnapper, La politique et le commerce français dans le golfe de Guinée: de 1838 à 1871, Mouton et Company, 1961, page 127)
traductions
  • allemand : Palmöl
  • anglais : palm oil
  • espagnol : aceite de palma
  • italien : olio di palma
  • portugais : azeite de dendê
  • russe : пальмовое масло



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français