huit
étymologie
Du latin octo, de l’indo-européen commun oḱtṓw. Le ‹ h › initial, non étymologique, a été ajouté en moyen français par les clercs du Moyen Âge pour éviter la lecture vit, ‹ u › et ‹ v › s’écrivant de la même façon dans la typographique de l’époque [1] voir huile, huis, huître.

adjectif numéral

huit \ɥit\ pluriel

  1. (antéposé) Sept plus un, adjectif numéral cardinal correspondant au nombre 8.
    • En conséquence , on dit simplement une noire vaut deux croches ou quatre doubles-croches , ou huit triples-croches, ou seize quadruples-croches. (Pierre Rigaud -Les secrets de la musique ou Théorie musicale'', tome 1, page 209, Leduc à Paris, 1846)
    • Mes chaussures neuves, qui me serraient un peu les chevilles, disaient à chaque pas : « huit, huit, huit, huit ! » (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 270)
  2. (postposé) Huitième.
    • Page huit.
    • Article huit.
    • Henri VIII, roi d’Angleterre.
    • Tome huit.
    • numéro huit.

traductions
nom


huit \ɥit\ masculin

  1. (Au singulier) valeur#fr|Valeur de dénombrement suivant sept.
    • Nous allons donner une légère notice des recherches de Bungus sur le nombre huit. (Fortuné Barthélemy de Félice, ENCYCLOPÉDIE, OU DICTIONNAIRE UNIVERSEL RAISONNÉ DES CONNOISSANCES, volume 3, 1775, page 694)
    1. (Arithmétique) signe#fr|Signe utilisé pour représenter ce nombre.
      • Huit cent quatre-vingt-huit s'écrit par trois huits (888). (Dictionnaire des dictionnaires, 1839, page 142)
    2. (jeux) carte#fr|Carte portant le numéro huit. voir huit américain
      • C’est le huit de carreau qui paraît. (Jean-Eugène_Robert-Houdin, Comment on devient sorcier, Place des éditeurs, 2010, page 574)
  2. figure#fr|Figure géométrique ayant la forme d’un 8. voir grand huit
    • Un soldat qui, sur une patinoire, fait des huits, ça n’a rien de très extraordinaire. (Christian Nohel, Les histoires du Tout-Paris, 1964)
    1. Objet qui a la forme du chiffre 8, et qui sert à bloquer une corde. voir nœud en huit
      • Il s’agit d’enfiler par les jambes un sac de jute renforcé de corde à fouet, nommé harnais, de passer une corde plus épaisse dans les deux boucles d’un anneau de fer formant un huit, de crocheter la manille qui ferme les rabats du sac au huit […] (AYERDHAL, Chronique d’un rêve enclavé, Au Diable Vauvert)
    2. symbole#fr|Symbole utilisé pour représenter une notion.
      • Le Huit Sacré Tout comme l’Ankh égyptien qui signifie la vie, le tracé du Huit de l’infini ou Huit couché est bien plus qu’un simple signe. (Lila Rhiyourhi, Nettoyez votre énergie, Éditions Leduc.s, 2019)
  3. (Au singulier) (avec le#fr-art-déf|le) Huitième jour du mois.
    • […] la réalité paroit être que je l’ai écrit le huit ; puisque le huit étoit un mercredi. (Poncelin de La Roche-Tilhac, Le procès de Louis XVI, 1795, page 196)

traductions
forme fléchie

huit \ɥi\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de huir.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif passé simple de huir.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français