hussard
étymologie
Du hongrois huszár qui désignait les cavaliers légers de l’armée. L'origine pourrait être le mot hongrois húszvingt »), qui serait lié au fait que, durant les guerres contre les Turcs, chaque village hongrois devait procurer sur vingt manses, un homme équipé et armé. Le mot pourrait aussi venir du serbe gusar (cyrillique : гусар) signifiant bandit, pirate.

nom


hussard (h aspiré)\y.saʁ\ masculin

  1. (histoire) Cavalier hongrois.
  2. (histoire) (militaire) Soldat du corps de cavalerie légère dont l’uniforme rappelait celui de la cavalerie hongroise.
    • Là étaient les débris vivants des meurtrières rencontres des premiers jours : dragons, zouaves, chasseurs de Vincennes, turcos, soldats de la ligne, hussards, lanciers, tous hâves, silencieux, mornes, traînant ce qui leur restait de souffle. (Amédée Achard; Récits d'un soldat - Une Armée Prisonnière ; Une Campagne Devant Paris - 1871)
    • Guerre vaine, où l’on ne capturera pas des chevau-légers bleus, des hussards blancs, mais dans la même veste grise, des garçons de café, des peintres de Dresde qui découpent déjà en cubes la sentinelle berrichonne qui les conduit à l'arrière. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • ''« S’il est aussi grand que tu le dis, il n’a certainement pas servi dans les hussards, qui appartiennent à la cavalerie légère. »/>Comme il vit que j’étais un peu déçu, il ajouta :/>« Dans les dragons, c’est possible, ou même dans les cuirassiers… » (Marcel Pagnol, Le temps des secrets'', 1960, collection Le Livre de Poche, page 313)


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français