hydrophobie
étymologie
Du latin hydrophobia.

nom

SingulierPluriel
hydrophobiehydrophobies

hydrophobie \i.dʁɔ.fɔ.bi\ féminin

  1. (Médecine) Peur morbide de l'eau et des autres liquides.
    • L’hydrophobie avait sans doute atteint sa dernière période chez tous les Bretons venus à l’assemblée, car, malgré ses vertus mirifiques, ils laissaient le ruisseau désert entre les deux vieilles femmes qui le gardaient. (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 153, 2012)
    • L'hydrophobie est un symptôme de la rage.
  2. (Par extension) La rage.
    • Mais ces distinctions hypothétiques sont dépourvues de fondement solide, et après avoir beaucoup varié sur la classification de l’hydrophobie, presque tout restait encore à faire pour la bien connaître. (L.-J. Bégin, commentant le « Nouveau traité de la rage » de L.-F. Trolliet, dans le Journal complémentaire du dictionnaire des sciences médicales, tome 9, Paris : chez C.-L.-F. Panckoucke, 1821, p. 66)
  3. (chimie) Caractéristique de composants ne pouvant se lier aux molécules d'eau.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français