hymen
étymologie
(Nom commun 1) Du latin hymen, emprunté au grec ancien ὑμήν.
(Nom commun 2) Du latin Hymenaeus, emprunté au grec ancien ὑμέναιος, du nom du dieu présidant aux noces.

nom

SingulierPluriel
hymenhymens

hymen \i.mɛn\ masculin

  1. (anatomie) Membrane qui obstrue partiellement le vagin des nouveau-nés de sexe féminins.
    • Pline et Guillemeau, son traducteur, ne croyaient à l'existence de l’hymen que dans des cas très-rares, et même Pline le regardait comme de mauvais présage pour celle qui le portait. (Célestin Gaullier, De l'hymen, thèse soutenue à la faculté de Médecine de Paris, le 27 juin 1827, Paris : Imprimerie de Didot le jeune, 1827, page 7)
    • Mais si ce signe de virginité est enlevé depuis longtemps , et qu'il n'ait pas laissé de traces de son existence , on a à peser les circonstances suivantes : l’hymen manque quelquefois naturellement, et alors les autres signes physiques et moraux de la virginité n'en subsistent pas moins, et sont assez caractéristiques pour qu'on puisse s'en aider. (Joseph Sédillot, « Défloration », dans le Dictionaire des sciences médicales, vol. 8 (Dac-Des), Paris : chez C.L.F. Panckoucke, 1814, page 197)
    • La déchirure de l’hymen peut varier pour le siège et pour la forme ; elle résulte à peu près constamment d'un effort brusque dirigé dans le sens de l'axe du vagin et qui porte principalement sur le centre et sur le bord libre de la membrane hymen, c'est-à-dire dans les points où elle offre le moins de résistance. (Ambroise Tardieu, Les attentats aux moeurs, Paris : chez J.B. Baillière, 1857, rééd. (sur l'éd. 1859) Éditions Jérôme Millon, 1995, page 65)
  2. (botanique) Pellicule de la corolle d’une fleur.

traductions
nom

SingulierPluriel
hymenhymens

hymen \i.mɛn\ masculin

  1. (Poésie) Mariage, union conjugale.
    • L’hymen qui nous attache en une autre famille. (Pierre Corneille, Hor. III, 4.)
    • J’ai vu beaucoup d’hymens, aucuns d’eux ne me tentent. (Jean de la Fontaine, Fabl. VII, 2.)
    • Jamais hymen formé sous le plus noir auspice
      De l’hymen que je crains n’égala le supplice.
      (Jean Racine, Mithr. I, 2.)
    • Très tempéramenteuse, madame Flanchard avait depuis longtemps contracté l’habitude d’alléger les lourdes chaînes de l’hymen avec les bouées roses de l’adultère. (Je suppose bien entendu que la vie est un océan.) (Alphonse Allais, Cruelle Énigme, dans Le Parapluie de l’escouade, Paris : chez Paul Ollendorff, 1893)
synonymes
traductions
Hymen
nom propre

Hymen \hy.men\ masculin

  1. (mythologie) Hyménée, dieu du mariage.
    • Les Niños de la Cuna (enfants trouvés), vêtus de leur uniforme bleu, marchent en tête de la procession. Dans cette longue file d’enfants, nous en vîmes bien peu qui eussent une jolie figure, et l’Hymen lui-même, dans toute son insouciance conjugale, aurait eu de la peine à faire plus laid que ces enfants de l’Amour. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français