hypocondrie
étymologie
Du latin hypochondria ; comparer avec le sens pris par hystérie à partir de hystera (« matrice »).

nom

SingulierPluriel
hypocondriehypocondries

hypocondrie \i.pɔ.kɔ̃.dʁi\ féminin

  1. (Médecine) trouble#fr|Trouble psychiatrique dans lequel on se plaint fréquemment de l’impression d’avoir une maladie grave, de douleurs variées ou de souffrances excessives malgré les apparences d’une bonne santé.
    • L’espèce d’hypocondrie froide et élégante qui perçait dans toute sa personne prouvait que si quelque chose survivait au découragement de beaucoup d’ambitions si vulgaires, c’était à la fois le dégoût de lui-même avec l’amour excessif du bien-être. (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 39)
    • Dans « le Conflit des facultés », au chapitre hypocondrie, Kant confesse : « Pour moi, j’ai, à cause de ma poitrine plate et étroite, qui laisse peu de place au mouvement du cœur et du poumon, une disposition naturelle à l’hypocondrie qui allait jadis jusqu’à un dégout de vivre ». (Michel Onfray, Le ventre des philosophes, 1989)
  2. Espèce de mélancolie ou de tristesse.
    • Une sombre hypocondrie.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français