illégitime
étymologie
Du latin illegitimus.

adjectif

SingulierPluriel
illégitimeillégitimes

illégitime \i.le.ʒi.tim\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas légitime, qui n'a pas de légitimité.
    • Les musulmans, guidés par leurs ulémas, rejetaient purement et simplement comme illégitime un pouvoir temporel très présent pour eux. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.43)
  2. (En particulier) (polit) Qualifie un gouvernement qui n'émane pas de la nation.
  3. (En particulier) (vieilli) Qualifiait un couple qui n'était pas consacré par le mariage.
  4. (En particulier) (vieilli) Qualifiait la naissance d'un enfant hors du mariage.
    • Que le nombre important de naissances illégitimes soit une marque d'immoralité, je le veux bien ; encore est-il qu'il faut faire des distinctions et examiner si ce n'est pas plutôt un signe d'irrégularité que d'immoralité. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. Qui est injuste, déraisonnable.
    • Désirs illégitimes. - Prétention illégitime.

traductions
forme fléchie

illégitime \i.le.ʒi.tim\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de illégitimer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de illégitimer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de illégitimer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de illégitimer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de illégitimer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français