illusoire
étymologie
(Fin XIVe siècle) « trompeur ». Emprunté au bas latin illusorius, mot dérivé de illudere (« se moquer de, tourner en ridicule »).

adjectif

SingulierPluriel
illusoireillusoires

illusoire \i(l).ly.zwaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (didactique) Qui est captieux, qui tend à tromper sous une fausse apparence.
    • Une proposition illusoire. - Contrat illusoire.
  2. (Plus courant) Qui relève de l’illusion, qui est sans effet, qui ne repose sur rien.
    • Il suffira d’exposer en bref ici comment, ayant constamment établi pour principe de tous ses arguments, que l’acte du 1er avril est inepte, insensé, faux, illusoire et nul, une fausse apparence, en un mot rien, mon adversaire écharpe à plaisir ce pauvre acte ; et cela tant que le peuvent endurer soixante-douze pages in-quarto, bien serrées, sans interlignes. On sent que dans sa colère il donnerait beaucoup pour que tous les contraires pussent être vrais en même temps contre ce pauvre acte. (Saint Marc Girard, Œuvres complètes de Beaumarchais, précédées d’une notice sur sa vie et ses ouvrages, 1837, p. 376)
    • Notre foyer s'équipait, se suréquipait de tous les appareils et gadgets qui simplifient la vie domestique. Grille-pain, brosse à dents électrique, chaîne 2 x 100 watts et autres remparts illusoires contre le vide de l'existence. (Jean-Marie Callens, « Morituri te salutant », dans Des nouvelles de Palaiseau, HB éditions, 1994)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français