immiscer
étymologie
Du latin immiscere.

verbe

immiscer \i.mi.se\ pronominal ou transitif conjugaison (pronominal : s’immiscer)

  1. S’ingérer mal à propos dans quelque affaire, se mêler de quelque chose sans en avoir l’autorisation, le droit.
    • Et tout en buvant, il mâchait entre ses dents des « chameaux par-ci, cochons par-là, vaches, grues, truies, etc. », quand l’aubergiste, […], s’immisça dans ses monologues. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Non content de s’immiscer dans la conduite des affaires publiques, en imposant son point de vue et ses préjugés aux souverains, le clergé prétendit s’immiscer également dans la vie religieuse du judaïsme. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Il est vrai qu'à cette époque, les parents et leur progéniture ne partaient pas en « ouikende » prolongé, les syndicats hôteliers ne s'immisçaient pas dans la pédagogie, le corps médical pondait moins de fadaises quant au rythme biologique […]. (Jacques Mallouet, Les jours chiffrés, éd. Payot, 1999, page 234)
  2. (droit) Être appelé à une succession et jouir, comme propriétaire, des biens qui la composent.
    • Celui qui s’est immiscé dans une succession n’y peut plus renoncer.
  3. (transitif) (rare) Mêler.
    • Je comprends très bien, mon ami, votre désir de ne pas immiscer chez vous des gens qui n’arriveraient peut-être à rien… (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le train perdu, 1912, chapitre XVII)
    • M. de Couaën s’était suffisamment entendu avec les personnages du parti ; pour moi, je n’avais été immiscé à aucune relation directe. (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Volupté, t. 1, 1834)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français