immodéré
étymologie
Du latin immoderatus.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinimmodéré
\i.mɔ.de.ʁe\
immodérés
\i.mɔ.de.ʁe\
Fémininimmodérée
\i.mɔ.de.ʁe\
immodérées
\i.mɔ.de.ʁe\

immodéré \i.mɔ.de.ʁe\

  1. Qui manque de modération.
    • Le pouvoir avait été complètement remis aux mains de la conquête normande, par l’événement de la bataille d’Hastings, et on l’avait appliqué, comme nous l’assure l’histoire, avec une main immodérée. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Il eut tort de citer le mot de Voltaire, qui est beaucoup trop décisif et immodéré : « L’écriture est la peinture de la voix ; plus elle est ressemblante, meilleure elle est », et qui conduirait à l’orthographe individuelle, c’est-à-dire à une confusion telle qu’on ne se comprendrait jamais quand on s’écrirait les uns aux autres. (Émile Faguet, ''Simplification simple de l’orthographe, 1905)
  2. Qui dépasse la mesure.
    • Chaleur immodérée.
    • Dépense immodérée.
    • Luxe immodéré.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français