immuable
étymologie
 Composé de in- et de muable.

adjectif

SingulierPluriel
immuableimmuables

immuable \i.mɥabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas sujet à changer, en parlant des choses éternelles.
    • Le prêtre, toujours assis, chanta le premier verset de l’immuable psaume Dixit Dominus Domino meo. (Joris-Karl Huysmans, En route (roman), 1895)
    • La prière, c’est […] une sorte de tapage doublé de flagornerie. Ainsi en jugent […] les rationalistes qui affirment que rien n’est aussi absurde que de s’adresser à un Dieu immuable pour lui demander de bouleverser les lois de son univers en notre faveur. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 248)
    • S’il a changé deux fois, il n’est pas immuable. Et s’il n’est pas immuable, il n’est pas Dieu, il n’existe pas. L’Être immuable ne peut avoir créé. (, Douze preuves de l'inexistence de Dieu, conférence de 1908)
  2. Qu’on suppose à l’abri du changement.
    • […] le progrès est un perpétuel devenir, nulle méthode ne saurait être considérée comme immuable, tout est en mouvement, tout est continuellement améliorable, tout ce qui existe aujourd’hui sera demain mieux encore… (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Par avance, il sait ce qu’il trouvera d’imparfait, de médiocre, de mal, d’immuable, en dépit des conseils, des admonestations ou reproches qu’il prodigue et ressasse à chaque inspection. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Par extension) Dont le caractère est très ferme, dont les résolutions ne changent pas.
    • Il est immuable dans ses volontés.

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français