imparfaitement
étymologie
Dérivé de imparfait, par son féminin imparfaite, avec le suffixe -ment.

adverbe

imparfaitement \ɛ̃.paʁ.fɛt.mɑ̃\

  1. D’une manière imparfaite.
    • Mais l’obscurité se faisait rapidement, et les sentiers de la forêt ne paraissaient qu’imparfaitement connus des maraudeurs. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Les prophètes et les patriarches, ces saints de la vieille loi, et qui n'ont connu la vérité qu’imparfaitement et à travers des métaphores, ont le nimbe en argent. (M. Didron, Iconographie chrétienne: Histoire de Dieu, dans la Collection des Inédits sur l'Histoire de France, 3e série : Archéologie, Paris : Imprimerie royale, 1843, p.169)
    • Au point de vue religieux les Berbères sont des musulmans de surface, dont le vernis islamique ne recouvre que très imparfaitement leurs croyances primitives. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 43)
    • L’humus […] résulte de la transformation de la matière organique. C'est un produit composite, chimiquement mal défini, et les détails de sa formation sont encore imparfaitement connus. (Pierre Davet, Vie microbienne du sol et production végétale, p.143, Éditions Quae, 1996)
    • Les gens de bien même tombent dans des infidélités inévitables, et ne sont parfaits qu’imparfaitement. (Esprit Fléchier, Mme d’Aiguillon.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français