impitoyable
étymologie
 Composé de in- et de pitoyable.

adjectif

SingulierPluriel
impitoyableimpitoyables

impitoyable \ɛ̃.pi.twa.jabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est insensible à la pitié, qui est sans pitié.
    • […], on chercha, dans le Midi, à les déposséder des biens immeubles qu'ils détenaient […]. La tactique consistait à les accabler d'impôts exorbitants et à en poursuivre le recouvrement d'une manière impitoyable. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Staline s'était signalé par des proscriptions impitoyables : découvertes de complots, exécutions d'agents de l'ennemi, épurations à coup de révolver. (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)
    • (Figuré)Carmen est morte, l’innocente et plaintive Carmen. Mais la chanson est plus vivante que jamais, plus impitoyable que jamais, plus torturante que jamais. (Octave Mirbeau, [http://www.la-pensée-française.com/octave-mirbeau-chanson-carmen.html Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882)])
  2. (Par extension) Qui est d’une excessive sévérité, qui ne fait grâce à rien.
    • Leur comptabilité impitoyable ne fait pas grâce d'un centime, et les mystères de l’anatocisme ont bien vite fait doubler la dette du nhaqué, sans qu'il puisse en soupçonner le mécanisme. (L'Asie française, Comité de l'Asie française, 1913, vol.13-14, page 113)
    • Son œil s'attarde pourtant sur la jauge d’essence. Impitoyable, l’aiguille marque zéro. Par quel miracle, le réservoir où Mr. Smith a versé de ses mains, au moment du départ, soixante-dix litres de supercarburant, a-t-il pu se vider subitement ? (Serge Dalens, La tache de vin, Éditions Fleurus, 2012, p 189)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français