importunité
étymologie
Du latin importunitas.

nom

SingulierPluriel
importunitéimportunités

importunité \ɛ̃.pɔʁ.ty.ni.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est importun.
    • Lorsque Ivanhoé, tombé dans la lice, semblait abandonné de tout le monde, ce furent les importunités de Rébecca qui décidèrent son père à faire transporter ce jeune et vaillant guerrier. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Vifs et irritables, ils trouveront aisément de nouveaux sujets de plainte, et quand enfin, cédant à leur importunité ou à leur force, le gouvernement aura satisfait à toutes leurs demandes, quand l’Irlande sera vraiment libre, l’Angleterre ne restera pas indifférente. (Anonyme, Irlande. - Émancipation des Catholiques, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Une troupe agile et criarde de mendiants, de guides, de proxénètes, détachée du porche, les entourait avec une importunité où se mêlait encore une certaine grâce que ne perdent jamais les légers Italiens. (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 215)
    • Puisse-t-il interrompre un voyage dont je commençais à sentir lourdement l'importunité. (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Il est pourtant pénible de rester chez soi, à cause de la haïssable importunité des hôtes. (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 225)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français