inaccoutumé
étymologie
voir in-, accoutumé.

adjectif

SingulierPluriel
Masculininaccoutumé
\i.na.ku.ty.me\
inaccoutumés
\i.na.ku.ty.me\
Féminininaccoutumée
\i.na.ku.ty.me\
inaccoutumées
\i.na.ku.ty.me\

inaccoutumé \i.na.ku.ty.me\

  1. Qui n’a pas coutume de se faire, d’arriver.
    • Le printemps s’y déclarait avec une force inaccoutumée. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il était évident que c’était pour moi qu'on avait fait cette illumination inaccoutumée. (Alexandre Dumas, ''Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • En épouse inaccoutumée aux artifices des séductions, elle ne remuait pas un pli de son manteau, de peur que les parfums de son corps ne se perdissent au souffle du geste. (Pierre Louÿs, La nuit de printemps, dans Archipel, 1905)
    • Tout en mangeant, je riais, plaisantais, je faisais même de l’esprit, ce qui chez moi, d’ordinaire sérieux et méditatif, semblait un trait inaccoutumé. (Alberto Moravia, L’Amour conjugal, 1948 ; traduit de l’italien par Claude Poncet, 1948, p. 50)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français