incantation
étymologie
Du latin incantatio.

nom

SingulierPluriel
incantationincantations

incantation \ɛ̃.kɑ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de faire des enchantements, par des paroles, pour opérer un charme, un sortilège.
    • Une voix de femme qui, doucement, chantait... Cela semblait une incantation, tellement il y avait de mystérieuse tristesse dans le rythme de ce chant... (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Incantation:n. f. XIIIe siècle. Emprunté du bas latin incantatio, « formule magique, enchantement, sortilège », dérivé de incantare, « chanter des formules magiques, consacrer par des charmes ». Suite de paroles rituelles, chantées ou récitées à des fins magiques. Chasser par des incantations les esprits mauvais. Pratiquer des incantations pour amener la pluie. Par anal. Se dit de certains effets de tribune. Les incantations d'un orateur. (Léopold Sédar Senghor, Mot attribué lors de l’installation, Académie française, 1984)
    • Des incantations! Cet homme est un sorcier! (Astérix chez les Pictes, p. 41)
  2. (Figuré) Vaines paroles pour tenter de conjurer un malheur.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français